Abandonware Définition

Ce magazine est apparu en 1983 et as été le magazine de référence pour beaucoup. Il traitait de nombreuses machines (PC, Atari, Amiga, etc..) ce qui permettait grâce à lui d'avoir un aperçu de l'ensemble du marché du jeu vidéo.
Retrouvez ici quelques articles et des solutions scannés puis "OCRifiés".

Accès :

Colonel Bequest
Boulderdash
Croisière pour un cadavre
Day of the Tentacle
Flashback
Fury of the Furries
Gobliiins
Indiana Jones 3
Indiana Jones 3 Action
King Quest 6
Kyrandia 2 : The Hand of Fate
Maniac Mansion
Monkey Island
Monkey Island 2
Monkey Island 3
Prehistorik
Sram 2
The 7th Guest
Ultima 1
Ultima 3
Ultima 7
Ultima 8
Wing Commander
Wing Commander 2
Wing Commander 2 : Secret Missions
XWing

Ultima 7


Tilt n°100 - Mars 1992

PC - Editeur : Origin
L'avatar s'attaque forte partie cette fois-ci. Une entit prisonnire du nant veut devenir le souverain de Britannia. Cette longue qute vous fera visiter Britannia dans ses moindres recoins. Ultima VII est le meilleur de la clbre srie.

On l'attendait tous avec une impatience non contenue et la voil qui arrive sous la forme d'une bt-version la rdaction de Tilt. Ultima VII est la suite des aventures de l'Avatar et, comme vous le verrez par la suite, il nous rserve bien des surprises. Vous (l'Avatar) vous morfondez dans le confort lnifiant de notre vingtime sicle. Afin de tromper votre ennui, vous allumez votre PC pour jouer un jeu de rle, un Ultima, videmment. Tout coup, un visage apparat et vous parle ! Le visage prtend se nommer le Gardien et vous annonce l'intention de devenir le matre de Britannia, ce monde parallle que vous connaissez bien. Cela a tout l'air d'un dfi que vous relevez aussitt. Pas de temps perdre, direction Britannia via une porte temporelle que vous crez grce une orbe magique. Peu de temps aprs, vous apparaissez Trinsic, la cit de l'Honneur. Devant vous, deux personnages conversent avec l'excitation caractristique de ceux qui viennent de vivre des moments extraordinaires.
L'un d'entre eux vous remarque et vous reconnat. Ebahi, Iolo s'approche de vous, lvres tremblantes d'motion. Deux cents ans se sont couls Britannia alors qu' l'chelle terrestre, votre dernire visite ne remonte qu' quelques annes. Le pauvre Iolo a pris un srieux coup de vieux et il s'tonne d'ailleurs de vous voir aussi jeune. La joie des retrouvailles est de courte dure car de graves vnements viennent secouer Trinsic. La nuit prcdente, Christophe, le marchal-ferrant, a t la victime d'un crime rituel. Evidemment, quand il y a un problme et que l'Avatar se trouve dans les parages, c'est vers lui que l'on se tourne pour dnouer l'intrigue. Vous tes donc charger d'enquter sur le meurtre et de faire ensuite un rapport complet au maire de la ville. Au cours de cette premire mission, vous allez dcouvrir que Britannia a beaucoup change depuis votre dernire visite. Le pays semble tre parfaitement encadr par une mystrieuse secte qui se fait appeler la Confrrie. On peroit nettement que, sous des dehors avenants, elle exerce une pression presque dictatoriale sur le reste de la population. Toute l'aventure gravite autour de cette secte et de la prsence sournoise du Gardien. Vous vous doutez que la trame du scnario qu' concoct Richard Gariott n'est pas linaire. Une srie de mini-qutes vous attend et vous devrez les rsoudre avant d'affronter le Gardien. L'esprit d'Ultima VII ne diffre pas tellement des prcdents pisodes. L'exploration de Britannia est une des phases les plus importantes du jeu. Le dialogue avec les personnages est un lment vital du jeu. De plus, l'Avatar peut demander des personnages de se joindre lui. Bref, les vtrans ne seront pas dpayss dans ce compartiment du jeu. Par contre, ils vont prendre une bonne claque en dcouvrant l'univers de Britannia qui a totalement chang. Termine la division de l'cran en une srie de fentres. Ultima VII est mode plein cran. Le jeu garde la traditionnelle vue arienne des Ultima mais l'chelle a t rabaisse au point que le joueur peut voir Britannia avec une richesse dans le dtail qui n'avait jamais t rencontre auparavant (dans ce type de jeu). Chaque personnage est vtu diffremment (couleur et style), le dcor de chaque maison est soign et personnalis. Il en est de mme pour les diffrentes rgions de Britannia (forts, dserts, plaines, etc.). La simulation concerne galement les variations saisonnires et climatiques. Ces vnements sont visuellement trs spectaculaires. Quand un orage clate, le dcor s'assombrit, le vent s'lve, on peut voir l'ombre des nuages traverser lentement l'cran ainsi que la chute de fines gouttelettes d'eau. Rien dire, c'est superbe. En ce qui concerne l'interface de communication, elle a t ramene sa forme la plus simple sur micro, c'est dire aux deux boutons de la souris. Le bouton gauche est rserv toutes les actions manuelles et aux dialogues tandis que le bouton de droite sert aux dplacements de votre personnage. Exemple d'action manuelle : un clic sur un objet vous donne sa description, un double-clic l'actionne (si c'est une porte elle s'ouvre ou se ferme) et une pression continue vous permet de le saisir.

Pour les actions bien spcifiques comme, par exemple, l'ouverture d'un coffre l'aide d'une cl, le curseur se transforme en croix. Il vous suffit alors de cliquer sur la serrure pour ouvrir le coffre. Comme vous pouvez le constater, les possibilits d'interactions sont trs tendues.

Les changements interviennent galement dans les phases de combats et le lancement des sorts. Les combats sont en fait de mini-squences d'arcade o les adversaires frappent simultanment (les combats par tours appartenant maintenant au pass).

Le lancement des sorts magiques donne droit des animations spectaculaires pendant lesquelles le magicien agite ses bras et ses mains en faisant apparatre des boules de feu ou d'autres formes scintillantes.

Une grande nouveaut dans cette aventure, par rapport aux autres Ultima, est constitue par les squences sanglantes et les cadavres horriblement mutils.

En outre, pendant les combats, les blessures saignent au point que vous pourrez suivre votre adversaire la trace dans le cas o ce dernier prendrait la fuite !

Pour les donjons, la vue arienne reste de mise, vous offrant du mme coup une vue d'ensemble d'une partie du labyrinthe (trs pratique pour l'exploration). Les monstres, quant eux, sont trs varis et toujours aussi agressifs ! Ogres, gargouilles volantes, zombies, ils y sont tous et vous avez intrt vous quiper en armes (magiques si possible) pour vous en sortir.

Et l'intrt de jeu dans tout a ? Aucun problme de ce ct : en jouant Ultima VII, on plonge dans l'intrigue avec empressement, aid en cela par la beaut des dcors et l'excellent environnement sonore.

Passionnant, agrable, Ultima VII est pour moi le meilleur de la srie. J'ai apprci la qualit du scnario, toujours aussi riche et mme tortueux que les prcdents pisodes, ce qui, je pense, constitue la raison du succs de cette srie.

En plus, j'ai craqu devant les graphismes, le ralisme de l'univers Britannien, la diversit des situations et les mille trouvailles qui vous donnent envie de fouiller partout !

Man-X

Premiers pas

Au dbut du jeu, vous apparaissez l'intrieur de la ville nomme Trinsic. On ne peut sortir de la ville qu'en donnant aux gardes le bon mot de passe. Le maire vous proposera de mener l'enqute sur le meurtre. Acceptez l'offre car ce n'est qu' cette condition que le maire vous donnera le fameux mot de passe. Les deux tmoins importants questionner sont le garde assomm par les assassins et le fils de la victime. Faites ensuite votre rapport au maire.

Man-X